THE INEXPRESSIBLE.

Là ou les mots s'arrêtent